Brèves du réseau

Un travail constant d'accompagnement des collectivités

GABBTO

Manger bio et local, c'est l'idéal ! Certes, mais encore faut-il s'approvisionner en ce sens. Et la question peut s'avérer plus délicate quand il s'agit de préparer des repas à grande échelle, dans des établissements scolaires ou des restaurants municipaux.

En Touraine, tout commence en 2015 par un appel téléphonique du collège d'Avoine au GABBTO : « On s'intéresse au local et on aimerait en parler autour de nous ». Le parc Loire Anjou Touraine qui encadrait déjà un projet collaboratif autour des fruits et légumes en Maine-et-Loire a encouragé cette initiative avec le GABBTO, en l'étendant à son territoire vers Chinon, Bourgueil et Azay-le-Rideau, et en y associant également le Conseil départemental d'Indre-et-Loire et la Chambre d'agriculture. Aujourd'hui, une petite dizaine d'établissements met en place un approvisionnement en partie local de leur service de restauration collective.

Qu'ils soient cuisiniers ou gestionnaires, les participants du groupe de travail sont impliqués dans une dynamique d'échanges : ils se concertent sur leurs pratiques, sur leur logistique mais aussi très concrètement sur leur manière de préparer les plats. Une cuisinière s'interroge sur la pertinence d'acheter ces 15 kg de rôti. Qu'importe, son voisin lui recommande de modifier sa température de cuisson et d'y apporter une sauce chaude pour l'attendrir. Et dans ces réunions où les savoir-faire passent de bouche à oreille, le GABBTO s'occupe notamment de créer le lien avec les producteurs bio.

Le groupe va à la rencontre des paysans du secteur, production par production, parfois même sur leur ferme. Après les produits laitiers, le fromage de chèvre, l'huile, la farine et les légumes, pour la première fois le 29 septembre, les établissements seront livrés en viande bio, issue d'une bête élevée dans les environs d'Avoine. Il s'agit d'un beau projet engagé dans une démarche de qualité, une initiative qu'on rêverait de voir fleurir partout !



Sur le feu Ă  InPACT 37

Inpact37

Petites et grandes nouvelles en Touraine avant la parenthèse estivale...

photo : Véronique Petibon

 

> InPACT 37 entre en campagne d'appel à don permanente en son nom ! Plus que le cinquième mousquetaire des associations de développement en agriculture paysanne et consommation responsable de Touraine, InPACT 37 s'affirme comme le liant entre chacun des membres du pôle, l'ADEAR 37, Alter'énergies, ATABLE et le GABBTO. Devant l'incertitude de l'avenir, nous avons choisi d'anticiper et de vous impliquer dès maintenant, en vous invitant à soutenir nos activités. En 2017, l'association n'est pas en danger mais elle dépend majoritairement de financements publics. Dès 2018, tout peut être remis en cause. Nous avons besoin d'avoir confiance et de nous sentir en sécurité pour assurer le travail des salariées et créer toujours plus de liens entre la terre et les citoyens > Soutenir InPACT 37 !

> Nous accueillons une nouvelle animatrice au GABBTO, Virginie Rolland, depuis le 19 juin. Bienvenue à elle au sein de l'équipe salariée !

> Dans le cadre de son espace test agricole en agriculture bio et paysanne, InPACT 37 lance son deuxième appel à candidature pour un lieu test en maraîchage bio à Bourgueil > Voir l'annonce

> Paysans et porteurs de projet d'Indre-et-Loire qui ne demandez qu'à acquérir de nouveaux savoirs pour gagner en autonomie, développer vos compétences techniques, penser votre commercialisation ou tout simplement vous installer ou transmettre votre ferme, nos associations œuvrent actuellement pour vous ! Nous préparons activement le nouveau catalogue de formations qui sortira début septembre en version numérique, et en version papier dès le marché Convergences bio le dimanche 17 septembre à Tours.  

> À tous, nous vous concoctons plusieurs surprises pour la rentrée, des occasions de se rencontrer et de construire ensemble. Cela pourrait bien se passer du côté des ondes radio, de la Villa Rabelais ou du Court Circuit à Tours... Bel été !



"De l'idée au projet" ou comment dérouler le fil de son avenir professionnel

ADEAR 37

Ce lundi de mai, treize porteurs de projet étaient réunis à la ferme du Cabri au lait, chez Claire Proust et Sébastien Beaury, pour une nouvelle journée encadrée par Marie-Pierre Auvray, accompagnatrice installation et transmission à l'ADEAR 37.

Ce rendez-vous s'inscrit dans la formation "De l'idée au projet" qui comprend neuf journées itinérantes sur les fermes de Touraine, de mars à juin, pour préciser un projet qui pourrait concilier épanouissement professionnel, vie privée et ancrage au territoire.

Ce jour-là, c'est de commercialisation en circuits courts qu'il est question. Après les apports théoriques présentés par Julie Joyez, chargée de communication à InPACT 37, Claire Proust prend le relais sur le choix du type de commercialisation et des outils de communication en fonction des différentes propositions de la ferme : fromages de chèvre, journées d'animation, plantes aromatiques...

L'objectif de la formation « De l'idée au projet » est d'aider à progresser de l'envie de créer une activité paysanne vers un projet plus concret. C'est aussi la possibilité de se rendre compte que, finalement, son projet ne ressemblera pas à ce qui avait été projeté à l'origine, quitte à le réorienter !

Entre les neuf temps collectifs, les participants ont la possibilité d'établir une convention de stage avec une ferme du réseau pour conforter ou non le choix de s'engager plus en avant dans cette voie.

Ici, dans une ferme qui propose fromages de chèvre et plantes aromatiques, l'évocation des envies d'installation dessine tout un paysage de possibilités : maraîchage, crème glacée, safran, fleurs coupées, fruits rouges... Autant de productions et d'enthousiasme que nous leur souhaitons de faire aboutir très bientôt !

Voir la journée en images



Le « défi familles à alimentation positive »

Inpact37

Accéder à une alimentation saine et équilibrée en gardant la maîtrise de son budget, c'est possible ?

Photo : BT / Mairie de Pierre-BéniteLa SEPANT (Société d'étude, de protection et d'aménagement de la nature en Touraine), association voisine d'InPACT 37, porte pour la ville de Chambray-lès-Tours ce projet initié en région Rhône-Alpes par Corabio.

L'objectif ? Constituer des équipes d'une dizaine de foyers choisissant de se lancer le défi de manger plus de produits bio et locaux en conservant un budget constant.

De septembre 2017 à juin 2018, les participants se retrouveront lors d'ateliers, de soirées jeux et de visites de fermes. Peu importe d'où chacun part, l'essentiel est de progresser au fil des mois. Et par "famille", il est vraiment entendu "foyer", tout le monde est donc concerné : vous seul avec ou sans votre chat, vos colocs, votre conjoint(e), vos enfants... 

Participation gratuite. Renseignements auprès de la SEPANT 09 77 38 61 75 / Inscription auprès du CCAS de Chambray-lès-Tours : 02 47 48 60 55.

InPACT 37 est partenaire de la SEPANT pour ce défi lancé aux citoyens du coin ! Et si vous nous lisez de Marseille ou Tombouctou, jetez-vous à l'eau chez vous, c'est de notre petite participation à la vie du monde dont il s'agit.



La RĂ©gion reconduit l'aide Ă  la certification bio pour les producteurs

GABBTO

Le dispositif d’aide à la certification d'agriculture biologique du Conseil régional Centre-Val de Loire, mis en place en partenariat avec le réseau des agriculteurs biologiques depuis 2006, est reconduit pour l'année 2017.
Cette subvention est attribuée pour une durée de 4 ans.
Sont éligibles les producteurs à même de justifier la certification bio et dont le siège de l’exploitation est domicilié en région Centre-Val de Loire.
Pour les producteurs adhérents d'un Groupement d’agriculteurs biologiques (GAB), le montant de la subvention représente 80 % du coût annuel de la certification plafonné à 574 € HT, soit une aide de 459 € HT/exploitation.
Pour les producteurs non adhérents d'un GAB, le montant est de 60 % du coût annuel de la certification plafonné à 574 € HT, soit une aide de 344 € HT/exploitation.
Toutes les informations ainsi que le dossier de demande d'aide à la certification sont disponibles en ligne : 
www.bio-centre.org > rubrique professionnel > Devenir agriculteur bio > Aides bio > Aide à la certification 

ou sur simple demande en contactant Bio Centre au 02 38 71 90 52. 

Le dossier complet est à renvoyer à Bio Centre avant le 30 juillet 2017 ou le 31 décembre 2017, en fonction de la date de votre contrôle.



Parce que créer des liens avec le territoire, c'est d'abord connaßtre ses voisins !

Inpact37

InPACT 37 et la SEPANT sont allés à la rencontre de leur quartier et des citoyens des environs le 6 avril dernier lors d'un après-midi « portes ouvertes ». 

Dégustation de légumes et fromages locaux, sensibilisation aux saisons et aux modes d'élevage avec Slow Food, grignotage de petites crêpes au miel ou confitures... à la sortie des deux écoles voisines, les stands ont intrigué les jeunes élèves et leurs parents qui ont d'abord approché timidement puis se sont prêtés au jeu des échanges avec les associations. L'objectif de montrer quelles activités animent le pôle a été largement atteint : accompagner les paysans dans leur travail, de l'installation à la transmission, faire la promotion d'une agriculture durable, initier aux saveurs, c'est ce que nous portons chaque jour et que nous souhaitions donner à voir ou à goûter. Pour ces élèves, l'équipe n'est plus ce groupe de voisines qui passent des heures devant un ordinateur et qu'on observe pendant la récré. Dépliant « De ferme en ferme » et guide ATABLE en mains pour leurs parents, certains petits étaient décidés à être nos meilleurs ambassadeurs ! Parce que comme l'un d'entre eux s'est exclamé avec beaucoup de surprise : « Je ne savais pas que c'était si bon de manger bio ! » 

Voir le retour en vidéo par Damien Mansion : www.youtube.com/watch



L’Espace test agricole en Touraine : oĂč en est-on ?

Inpact37

Le 3 avril, devant une assemblée composée majoritairement de collectivités, InPACT 37 et ses partenaires socles ont lancé officiellement l’Espace test agricole en agriculture biologique et paysanne de Touraine.

espace test agricoleCette réunion a été l’occasion de présenter aux acteurs du territoire les objectifs et le fonctionnement du dispositif. Les collectivités ont ainsi eu une description globale du dispositif, leur permettant de l’envisager comme un outil de sécurisation des installations agricoles sur leur territoire.
L’accompagnement personnalisé par l’ADEAR 37, l’ancrage au territoire par un groupe d’appui local, le portage juridique et social de l’activité, sont autant de facteurs de réussite pour l’installation progressive d’un.e porteur.se de projet, bien souvent non issu.e du milieu agricole.
Pour continuer sur cette lancée, InPACT 37 organise le 17 mai une visite de l’Espace test agricole du Perche sur le lieu-test de Bretoncelles, en partenariat avec le PNR du Perche, la coopérative d’activité et d’emploi Rhizome, et la communauté de communes Cœur du Perche. Ce sera l’occasion pour les collectivités du 37 de voir sur le terrain comment s’organise un espace test agricole, et, peut-être, de leur donner l’envie de se lancer ! En parallèle, InPACT 37 interviendra sur les Espaces tests agricoles en juin, à St Pierre-des-Corps, lors d’une réunion publique sur la thématique de l’agriculture péri-urbaine organisée par l’association ARIAL.



Des pommiers dans les blés ?

ADEAR 37

C’est le défi que se sont lancé huit paysans d’Indre-et-Loire en suivant les trois jours de formation à l’agroforesterie organisés par l’ADEAR cet hiver.

agroforesterieL’agroforesterie, kesako ? « L’agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et-ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ. » (Association française d’agroforesterie).

La première journée de formation a permis de remettre les paysans à niveau sur les principes techniques de l’agroforesterie et de les faire exprimer leurs souhaits, les contraintes et atouts de leurs fermes ou encore leurs objectifs dans la plantation. Les deuxième et troisième journées ont ensuite été l’occasion d’affiner les projets, de découvrir les essences d’arbre, de rédiger un bon de commande et surtout de faire des visites techniques. De Manthelan à Rouziers-de-Touraine en passant par L’Île-Bouchard, les projets ont été réfléchis collectivement directement sur les fermes. L’objectif était de se projeter et de partager les expériences !

Pourquoi planter des arbres ? Quand les paysans sont interrogés sur la finalité du projet, de nombreux aspects positifs sont soulignés : « pour communiquer sur nos pratiques auprès des consommateurs, pour des questions d’esthétique paysagère, pour notre bien-être au travail et celui de nos animaux (ombrage, coupe-vent, etc.), pour préserver la biodiversité animale et végétale de nos fermes, pour diversifier nos revenus avec la vente du bois ou des fruits, etc. ».

Quelle suite ? Un vent fertile a soufflé sur ce groupe de paysans puisque la formation a débouché sur quatre projets de plantation à l’automne. Affaire à suivre !

Si vous souhaitez entrer dans une aventure agroforestière, prenez contact avec l’ADEAR : contact@adear37.org
Une nouvelle session de formation sera organisée à l’automne.



Une installation agricole en SCOP : l'exemple de BelĂȘtre

ADEAR 37

Par une belle journée de décembre, Anne Brunner est allée à la rencontre de Mathieu Lersteau, l'un des initiateurs du projet installé à Dolus-le-Sec, entre Tours et Loches. Sur la ferme, ils sont cinq paysans à produire pain et légumes bio. 

Par bien des aspects, la Coopérative paysanne de Belêtre intrigue. Ils sont jeunes, enthousiastes et pleins d'idées. Ils sont à la fois céréaliers, maraîchers et boulangers, et trouvent le temps de partir en vacances entre deux livraisons d'AMAP ou magasins bio locaux. Ils utilisent des méthodes d'animation participative dérivées de l'éducation populaire pour organiser leur travail. Mais qui sont ces producteurs d'un nouveau genre ? Depuis novembre 2016, le groupe est passé d'un statut associatif à celui, encore très rare dans le milieu, de sociétés coopératives de production (SCOP).  « Nous prenons toutes les décisions ensemble. Nous sommes à la fois associés, cogérants et salariés. C'est révolutionnaire dans le monde agricole. »  

Un peu comme un cadeau de printemps, nous vous offrons une plongée dans le quotidien peu ordinaire de la première SCOP agricole en région Centre-Val de Loire : fr.calameo.com/read



Le (prin)temps des AG est terminé !

Inpact37

Les 4 associations du pôle InPACT 37 ont mené leurs assemblées générales respectives entre février et mars, le temps de faire le point sur les activités de l'année écoulée et de discuter des chantiers à venir.

L'ADEAR 37 a évoqué son accompagnement constant des porteurs de projets et a annoncé un chiffre qui réchauffe les cœurs : ses rendez-vous ont permis 77 installations en Indre-et-Loire depuis 2008, toutes productions confondues ! Le GABBTO est revenu sur ses axes de travail : communiquer et sensibiliser sur la bio, accompagner les producteurs déjà dans la démarche et sécuriser les débouchés.

Côté Alter'énergies, AG en petit comité et dans la simplicité, avec le constat que la séparation d'avec ses salariés s'apparente à un deuil et prend du temps. Les bénévoles reconnaissent malgré tout fièrement le succès des éditions 2016 de « De ferme en ferme » et « D'écochantiers en écohabitats », et affirment vouloir poursuivre la mise en place de formations et d'ateliers pratiques. Enfin avec ATABLE, les membres ont autant dîné que travaillé, ce qui augure de belles et bonnes choses quand il s'agit d'alimentation biologique et locale... Nous ne lâchons rien !



Brèves 11 à 20 sur 280

InPACT 37 - 8 allée des rossignols - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org