BrŤves du rťseau

Deux AMAP voient le jour en Touraine !

Inpact37

Une AMAP est une association pour le maintien de l’agriculture paysanne.


C’est la plupart du temps un système de paniers de légumes réservés par des citoyens qui groupent également leurs commandes et assurent aux producteurs des débouchés sécurisés. Ceux-ci sont assurés d’écouler leur production et ils peuvent ainsi la planifier avec le plus d’exactitude possible, limitant ainsi les pertes et se garantissant une visibilité économique sur l’année.

C’est un engagement pour le citoyen, qui lui permet en retour de consommer des aliments produits localement. Au-delà des fruits et légumes, les AMAP peuvent proposer tous types de denrées : tisanes, œufs, huiles, pâtes et céréales, mais aussi des produits non alimentaires comme du savon à froid fabriqué en Touraine.

En 2019, deux nouvelles AMAP sont créées : l’une à Notre-Dame-d’Oé, elle fournit déjà une quarantaine de foyers. L’autre dont la distribution se fera sur la ferme de la Georgerie à Rouziers-de-Touraine est en plein recrutement d’AMAPiens. Alors à vous de jouer pour soutenir les producteurs du coin !

En savoir plus : 

www.notreamapdoe.fr

contact@notreamapdoe.fr

www.facebook.com/amaplageorgerie.fr 

contact@amaplageorgerie.fr



Encouragez la biodiversité à la ferme !

La Sepant réalise depuis plusieurs années des diagnostics de biodiversité dans les exploitations agricoles.

Ce diagnostic permet de faire le point sur l'impact des pratiques agricoles sur la biodiversité, de faire un état des lieux de la faune, la flore et des habitats présents sur l’exploitation afin de pouvoir formuler des préconisations : changement ou adaptation des pratiques, aménagements type haies, mares, etc.

Pour l'année 2020, l’association est à la recherche d'agriculteurs qui serait intéressés par la réalisation de ces diagnostics sur leur ferme, sur le territoire de la communauté de communes Loches Sud Touraine, et préférentiellement au nord est de ce territoire.

Ces diagnostics sont gratuits pour les exploitants.

Pour tout renseignement : Marion BERNARD - marion.bernard@sepant.fr - 02 47 27 23 23.

Photo : Laurent Palussière.



S’informer et se former à l’agriculture bio

GABBTO

Aujourd’hui, l’Indre-et-Loire compte près de 400 producteurs bio, toutes filières confondues.

Si la viticulture est en tête, représentant 40% des producteurs bio du département, les autres filières ne sont pas en reste. 2018 a été une année encore marquée par une forte augmentation de la consommation de produits bio. Le marché a progressé de 15 % pour atteindre 9.7 milliards d’euros, soit près de 5 % des achats alimentaires des Français.

Cette tendance ne devrait pas faiblir et incite à ce que toujours plus de producteurs s’intéressent à venir alimenter le bio « produit en France ».

Mais passer en bio ne s’improvise pas. Il faut s’informer, se former et échanger avec des producteurs. Le GABBTO et la Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire sont là pour accompagner les réflexions des agriculteurs, toutes productions confondues.

Les prochaines formations :

- « Se lancer en grandes cultures biologiques avec accompagnement personnalisé », les 13 et 18 novembre à Chambray-lès-Tours.

- « Convertir en agriculture biologique son élevage de ruminants », le 12 décembre (lieu à confirmer)

- « Initiation aux techniques de production en grandes cultures biologiques », le 18 décembre à Château-Renault.

Pour tout renseignement et inscription : Virginie Rolland (07 81 53 40 37) et Romain Fredon (07 66 53 07 66), animateurs du GABBTO.

Voir le catalogue de formations Bio Centre



La CIAP, un an après !

Inpact37

La Coopérative d’installation en agriculture paysanne Centre - Val de Loire fête ses 1 an !

 

À cette occasion, une partie des sociétaires, qui sont actuellement au nombre de 70, se sont retrouvés à la Ferme Saute-Mouton à Tigy (45), ce lundi 24 juin. Le premier objectif de la rencontre était de réaliser un état des lieux après cette première année écoulée, tant sur le fonctionnement de la structure que sur les projets des agriculteurs dont le portage est en cours.

La CIAP est une couveuse d’entreprises spécialisée dans le domaine de l’agriculture paysanne, avec aujourd’hui plusieurs productions à l’œuvre : maraîchage, poules pondeuses et de chair, lapins, plantes aromatiques et médicinales et apiculture.

Des discussions de fond, amenées par le Conseil coopératif auquel participent InPACT 37 et l’ADEAR 37, ont mobilisé les sociétaires : la CIAP étant une seule et même entité juridique, il ne peut y avoir de mixité entre agriculture biologique et conventionnelle sur une même production. Dans ce contexte, comment choisir les productions à certifier en AB ? Quel type de projet accepter pour un portage ? Quelles sont les pistes de financement des prêts proposés aux porteurs de projet ?

Tant de sujets délicats à trancher ont été traités, avant de présenter aux sociétaires les projets de développement de la CIAP. Rendez-vous en juin 2020 pour la prochaine assemblée générale !



Le guide ATABLE : "Touraine Bio", la page Facebook

ATABLE

De nombreux foyers d’Indre-et-Loire ont le guide ATABLE en mémoire, sur leur table de chevet ou encore sur leur tablette depuis l’année dernière !

Le guide, c’est ce recueil d’adresses pour manger bio et local en Touraine. L’association, créée par une poignée de citoyens en 2009, a pour volonté de faciliter l’approvisionnement en circuits courts de tous les habitants du département. Ainsi, producteurs, transformateur, magasins, AMAP, restaurateurs, etc., se retrouvent référencés.

Il devient ainsi beaucoup plus facile d’acheter et de consommer bio et local en consultant cet annuaire, édité sous la forme d’un guide papier à l’origine. Parue en 2018, la 3e version est entièrement numérique, accessible partout et tout le temps. il est même possible de se géolocaliser à partir de son appareil (téléphone, ordinateur ou tablette) connecté à internet pour découvrir toutes les bonnes adresses autour de soi.

En ce mois de juin, les inconditionnels du guide, tout comme les consommateurs en questionnement sur leur alimentation, peuvent désormais suivre l’association sur sa page Facebook : Touraine Bio. Actualités, petites recettes et… nouvelles adresses seront annoncées régulièrement !

Découvrir et partager la page Touraine Bio



Les territoires, en route vers une transition écologique et énergétique ?

Inpact37

Avez-vous déjà entendu parler des PCAET ou des PAT ? Mais que se cache-t-il derrière ces jolis acronymes ?

Les PCAET, Plans climat-air-eau territoriaux, sont des outils de planification des collectivités ayant pour but d'atténuer le changement climatique, développer les énergies renouvelables et maîtriser la consommation d'énergie. Ils ont été rendus obligatoire à l’ensemble des intercommunalités de plus de 20 000 habitants depuis 2019. C’est pourquoi, cette année, les acteurs des territoires (habitants, associations, paysans, etc.) sont invités à participer à des ateliers sur les différentes thématiques : mobilité, agriculture et alimentation, déchet, recyclage, etc. L’objectif est de définir des orientations stratégiques.

Les PAT, quant à eux, sont les Projets alimentaires territoriaux. Ils ne sont pas obligatoires pour les collectivités mais de plus en plus en réflexion sur les territoires, notamment ceux en déclinaison agricole et alimentaire des PCAET. Avec la Stratégie régionale de l’alimentation de la Région Centre-Val de Loire, les PAT constituent un cadre institutionnel et une orientation politique sur les enjeux d’une alimentation locale et de qualité. 

InPACT 37 porte la voix du réseau local lors de ces réunions de réflexion afin d’orienter les politiques locales plus en adéquation avec notre vision systémique de l’alimentation.



InPACT 37 en lien avec les collectivités

Inpact37

InPACT 37 veille à apporter des clés de compréhension aux collectivités sur les besoins quotidiens et les contraintes des paysans.

L'objectif est de permettre une vision juste des réalités d’une installation agricole pérenne et leur permettre d'appuyer au mieux celles de leur territoire.

Dans le cadre de l'accompagnement au projet d’installation de Guillaume, futur maraîcher à Saint-Pierre-des-Corps, InPACT 37 a convié élus et agents de développement à la visite d’une exploitation maraîchère bio le lundi 15 avril dernier.

Le Biotope a ouvert les portes de son site à Montlouis-sur-Loire à Marie-France Beaufils, maire de Saint-Pierre-des-Corps, Barbara Rivière, responsable du service urbanisme, et Jacques Le Tarnec, vice-président de Tours métropole. D’autres acteurs de collectivités de Touraine se sont joints à la délégation, et c’est ce groupe d’une dizaine de personnes qui s'est laissé guider par Philippe Riffard, créateur du Biotope, avec son épouse Christine.

Durant la visite, les participants ont parlé bâtiment : « il est nécessaire de concevoir un bâtiment ergonomique si on ne veut pas que le.la maraîchèr.e s’épuise physiquement », « on a besoin d’espace pour pouvoir stocker le matériel d’irrigation et les voiles d’hivernage dans de bonnes conditions », mais aussi techniques de production ou encore stratégie commerciale : « aujourd’hui, avec l’instabilité climatique d’une saison à l’autre, un coût de revient en maraîchage se calcule sur 10 ans ». Le groupe s’est aussi inquiété des puits qui se remplissent plus lentement qu’auparavant.

L’après-midi s’est terminée par une réunion de travail entre Tours métropole, Saint-Pierre-des-Corps, Guillaume et InPACT 37 pour discuter des réponses techniques à apporter à son projet d’installation en maraîchage bio, au regard des potentialités du site et des contraintes du projet, pour planifier les étapes, les échéances, et pour répartir les rôles de chacun.



L'installation-transmission dans la presse

En février dernier, la Nouvelle République faisait paraître un numéro spécial sur l'installation et la transmission agricoles.

Sous-titrée "Nouvelle génération, nouvelles agricultures", cette édition faisait la part belle aux initiatives du réseau, notamment la Coopérative d'installation en agriculture paysanne et le stage Paysan créatif.

Lire l'article "Les premiers blés du Paysan créatif"

Lire l'article "Couver le parcours des entrepreneurs"



"Et la bio dans tout ça ?"

GABBTO

Dans le cadre du Grand débat national, le GABBTO a organisé une réunion d'initiative locale, avec le soutien d'InPACT 37.

L'objectif était de donner la parole aux citoyens d'Indre-et-Loire, tant producteurs que consommateurs, afin qu'ils s'expriment sur les moyens engagés pour le développement de l'agriculture biologique.
Tandis que les agriculteurs bio veillent à mettre en œuvre des pratiques répondant aux enjeux environnementaux et aux attentes de la société, les politiques mises en place ne semblent pas correspondre aux véritables besoins de la filière. Une quarantaine de personnes ont participé à ce débat le mercredi 27 février à Manthelan, pour discuter des acquis et des marges de progrès. Les 21 propositions issues de cette rencontre ont été transmises au gouvernement selon les modalités officielles.

Lire le compte-rendu



Dans la fra√ģcheur de la cressonni√®re

Inpact37

Isabelle Giorgi et Alain Tesson sont installés depuis deux ans à Courçay, à une vingtaine de minutes au sud de Tours.

Après des vies professionnelles bien éloignées des champs, les voilà tous deux à investir une cressonnière à l’abandon. Des canaux, des bâches, c’était d’abord un peu difficile d’imaginer les jolies feuilles de cresson par cette journée humide de fin d’automne. Le grand jardin est entouré d’un bois, comme un écrin dans lequel le cresson pousse à l’abri. L’eau file doucement dans les allées. Jamais stagnante.

Dans ces conditions idéales, la plante revêt un vert émeraude intense et développe sa saveur poivrée caractéristique. Après un tour du terrain et la dégustation de quelques brins, nous nous installons autour d’une boisson chaude et d’une assiette de biscuits, le temps d’un entretien avec le couple de cressiculteurs. Oui, le cresson est délicat et il faut le traiter avec douceur. Non, ce n’est pas une production courante, encore moins en agriculture biologique.

Pour tout savoir sur le parcours d’Isabelle et Alain et découvrir où trouver leurs bouquets, écoutez la nouvelle émission produite en partenariat avec la RAJ, radio locale de Montbazon, « Croquez le portrait ! ». Chaque mois, Delphine La Carbona, diététicienne-nutritionniste (« Que dit la diét ? »), et Julie Joyez, chargée de communication d’InPACT 37, partent à la rencontre des producteurs locaux et croquent leur portrait pour vous, comme une invitation à vous approvisionner chez eux.

Écouter le premier numéro de « Croquez le portrait ! »



Brèves 1 à 10 sur 307

InPACT 37 - 8 allée des rossignols - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org