Pour une agriculture paysanne, biologique et durable...

...et une alimentation citoyenne et responsable

Brèves du réseau

Nouvelle tête

Inpact37

Bienvenue à Sarah Da Petitot. Elle rejoint l'équipe d'InPACT 37 en tant que chargée de développement agricole territorial.

Sarah PetitotDepuis quelques jours, Sarah Da Petitot remplace Sophie Zuber dans l'équipe salariée d'InPACT 37. Sarah est ingénieure en agrodéveloppement international. Après ses études, elle a travaillé pour des entreprises agricoles au Ghana et en Côte d'Ivoire. Puis à Nice dans un syndicat agricole, avec des missions d'appui à l'installation des futurs agriculteurs. Aujourd'hui, à 29 ans, elle revient dans sa région natale. À InPACT 37, elle suivra les projets destinés à faciliter l'installation agricole, en particulier la création d'espaces-tests agricoles. Elle est également chargée d'accompagner des collectivités locales qui souhaitent protéger les terres agricoles, relocaliser les achats alimentaires et associer habitants, agriculteurs et acteurs associatifs, autour de la rédaction de nouveaux "projets alimentaires territoriaux".


Un site internet pour présenter sa ferme

Inpact37

Suite à notre formation "Communiquer sur internet pour la vente directe", Mathilde Charles vient de mettre en ligne le site internet qu'elle a créé pour présenter "Aux raisons de la terre".

L'arrivée des premières fraises, les jours et horaires des marchés et un projet agricole inspiré par la permaculture : le site internet Aux raisons de la terre présente la première saison de la ferme de la Coudre à Chambray-lès-Tours. En quatre jours de formation, la jeune maraîchère a d'abord réfléchi au message qu'elle voulait faire passer et à la façon dont elle souhaitait l'illustrer. Puis elle a appris à utiliser un logiciel libre qui permet de publier du contenu sans connaissances techniques préalables.

Certains stagiaires ont fait d'autres choix : après avoir imaginé leur site internet et rédigé leur brief créatif, ils ont décidé, budget et estimation du temps de travail à l'appui, de confier la réalisation de leur site internet à un prestataire. Et tous se sont enthousiasmés pour une première étape très simple : présenter quelques photos, leur adresse et leurs horaires d'ouverture sur Google.

Le propos de cette formation n'était pas de pousser tous les stagiaires vers la création d'un site internet fait-maison. Mais bien de se poser d'abord trois questions : qu'est-ce que je veux raconter et à qui ? Un site internet serait-il un bon outil pour le faire ? Vaut-il mieux le faire moi-même ou le faire faire ?


En bibliothèque : Devenir paysan

ADEAR 37

"Devenir paysan. reconversions professionnelles vers l'agriculture" vient de rejoindre notre bibliothèque.

Dernière acquisition de l'ADEAR 37, un livre édité par Les champs des possibles et intitulé "Devenir paysan". Il contient 10 portraits de personnes qui ont en commun d'être non issues du milieu agricole et d'être devenus agriculteurs en région parisienne, une génération qui renouvelle silencieusement les stéréotypes des "néo-ruraux" des années 70. À l'issue de ces témoignages, les lecteurs trouveront en 10 fiches synthétiques quelques conseils pratiques et ressources pour entamer un projet de reconversion professionnelle.

Ce livre rejoint la bibliothèque d'InPACT 37. Elle permet à nos adhérents et à ceux des autres associations d'InPACT 37 (Alter'énergies, ATABLE et le GABBTO) d'emprunter gratuitement livres, brochures et DVD. Les périodiques sont à consulter sur place. Les titres disponibles sont répertoriés dans la base documentaire du pôle associatif.


Le prix du foncier

ADEAR 37

Combien coûtent vraiment les terres agricoles en Indre-et-Loire ? Telle est la question, pour les personnes qui ont un projet d'installation mais n'hériteront pas d'une ferme familiale. Réponse de la Safer : 4000 € en moyenne par hectare.

En Indre-et-Loire, le prix moyen des terres non louées est passé de 2 550 € par hectare en 2000 à 4010 € en 2015. Cette hausse de 57 % sur quinze ans ne s'explique que pour moitié par l'inflation. Selon la Safer, la valeur vénale des terres a fluctué ces dernières années, avec une baisse de 1 % en 2013, une hausse de 4 % en 2014, puis de 1,8 % en 2015. En cause, le grignotage de l'urbanisation dans les zones périurbaines et une tendance à la spéculation. Les agriculteurs sont souvent les premiers artisans de cette hausse, incités par les primes PAC proportionnelles aux surfaces et par des retraites médiocres. Pour autant, tous les paysans ne se réjouissent pas de cette hausse : elle pénalise l'installation de jeunes agriculteurs qui feront vivre les campagnes demain.

À l'ADEAR 37, nous tenons même à faire taire ce qui ressemble à des rumeurs.Le « prix du marché »s'établirait désormais à 9000 € ? Ce serait le prix (non confirmé) auquel un fonds de gestion chinois vient de prendre le contrôle de trois grosses exploitations dans l'Indre. L'accaparement des terres par des sociétés financières est un scénario très inquiétant pour l'avenir. Mais il n'est pas, loin s'en faut, le quotidien des cessions de terres en France. « Sur les 45 exploitations de plus d'un hectare vendues en mai 2016 en Indre-et-Loire, seules 4 dépassaient 5000 € l'hectare. Ces chiffres sont conformes aux observations habituelles. Ils contredisent les bruits de prix très élevés entendus récemment », analyse Jacques Thibault pour l'ADEAR 37.

Consulter l'évolution du prix des terres et prés libres en Indre-et-Loire sur le site de la Safer

 


Un réseau de fermes, plusieurs groupes

ADEAR 37

Quand InPACT 37 parle de "réseau de fermes", qu'est-ce que ça veut dire ? Le réseau de fermes est un outil de création de groupes thématiques ou locaux. Ces groupes permettent l'échange de pratiques entre agriculteurs pour progresser collectivement vers une agriculture plus durable. L'ADEAR 37 anime plusieurs de ces groupes et en crée de nouveaux.


réseau de fermesTout a commencé en 2009. Lors de sa création, InPACT 37 est allé à la rencontre des adhérents agriculteurs de ses trois associations fondatrices, en leur proposant un diagnostic agro-environnemental. Cette démarche systématique a permis de repérer les sujets technico-économiques sur lesquels nos adhérents souhaitent continuer d'innover. Les premières formations ont eu lieu, puis des rencontres thématiques régulières de groupes d'agriculteurs qui expérimentent ensemble et échangent sur leurs pratiques.

Aujourd'hui, ces groupes ont fait leurs preuves. Citons ceux que l'ADEAR 37 animent : un groupe d'une trentaine de producteurs de légumes en circuits courts se réunit tous les deux mois, pour une visite de ferme maraîchère et une discussion sur un thème choisi à l'avance ; un groupe semences paysannes expérimente la sélection de semences populations en blé, maïs et tournesol ; un groupe agroforesterie se réunit plus ponctuellement, généralement en hiver, pour des plantations ou des formations.

À l'écoute des besoins exprimés par ses adhérents, l'ADEAR 37 a créé deux nouveaux groupes en 2015 au sein du réseau de fermes : le premier est destiné aux apiculteurs qui souhaitent dimensionner leur activité professionnelle. Le deuxième réunit des éleveurs-fromagers en bovins, caprins et ovins. Leur point commun : pratiquer la transformation fermière. Un nouveau groupe est à l'étude sur les plantes aromatiques et médicinales. Chaque groupe du réseau de fermes est ouvert aux agriculteurs intéressés.


Evènements

Le Banquet populaire à La Gloriette à Tours - 23/09/2016

Bernard Charret et l'association Convergences bio préparent pour la deuxième fois un banquet populaire et gastronomique en plein air.

 

Bernard Charret, le restaurateur des Chandelles gourmandes, installe sa cuisine éphémère et ouverte sur le bord de la Loire à Tours. Sa paëlla "Carpe diem", mélange blés paysans, légumes, carpe de Loire et oie de Touraine. Les entrées, fromages et desserts sont préparés par une brigade joyeuse de paysans et bénévoles qui mettent en valeur les produits locaux.

Sous un chapiteau, autour des tables, la moitié des convives sera constituée par des personnes invitées qui n'ont pas eu accès à la « culture restaurant ». Leur liste est établie avec des associations du secteur social. L'autre moité paye sa contribution au repas.

Pour vous mettre l'eau à la bouche et le sourire aux lèvres, allez donc voir ou revoir les photos de l'édition 2015 du Banquet populaire.

Et pour participer, voici deux manières de s'inscrire :

- en tant que bénévole, rejoignez l'équipe qui entoure Bernard Charret dans cette belle aventure pour les préparatifs des jours précédents, en appelant au 02 45 47 37 04 ou 06 21 55 27 55 ;

- et le plus important : réservez votre repas à 28 € sur la page Facebook du Banquet populaire.

 

Vendredi 23 septembre de 18 h à 23 h 30. Repas 28 €.

ATTENTION, le festin est déplacé à la Gloriette à Tours.


Convergences bio - 25/09/2016

Inpact37

Notre marché paysan préféré s'annonce. Convergences bio, le "village-marché" réunit paysans locaux, associations et l'équipe du restaurant Les Chandelles gourmandes.

Convergences bio Credit InPACT 37Comme chaque année depuis 2007, nous attendons les pếcheurs de Loire professionnels, les cochons de lait à la broche, des paysans-boulangers, des maraîchers, des éleveurs, des vignerons, des cueilleuses... Chaque paysan proposera ses produits bruts comme dans tout marché, mais également ses produits cuisinés, pour nous permettre de faire nos courses et de nous régaler sur place. InPACT 37 et ses associations vous donnent rendez-vous sur leur stand.

Dimanche 25 septembre, de 11 h à 18 h, à la Guinguette de Tours sur Loire, au pied du Pont Wilson à Tours.


Visitez des maisons en paille, en chanvre ou en tournesol ! - 01/10/2016

Alter'énergies

Alter'énergies ouvre les portes de 25 maisons ou chantiers pour découvrir l'écoconstruction. Cette année, l'événement s'étend sur deux week-ends, ce qui double les possibilités de visites.

Ecochantiers en ecohabitats 2016Comment des matériaux d'origine agricole disponibles localement peuvent-ils être intégrés dans des constructions neuves ou des rénovations et offrir des alternatives plus écologiques aux matériaux de construction habituels ? Parmi les lieux à visiter, un grand nombre mettent en oeuvre paille, chanvre, et même tournesol ou colza. Dans ces maisons ou bâtiments publics, vous serez reçus par les habitants, l'architecte ou l'artisan. Il ou elle vous racontera ses motivations, son expérience, ses concessions.

Choisissez les maisons que vous voulez visiter et inscrivez-vous sur le site ecochantiersenecohabitats.org. Le nombre de places est limité pour vous offrir de bonnes conditions de visite.

Samedi 1er et dimanche 2 octobre, samedi 8 et dimanche 10 octobre. Début des visites : 10 h ou 15 h. Durée approximative : 2 h.


Demain - Film et débat à Souvigné - 01/10/2016

Inpact37

Le nouveau Centre rural d'initiatives citoyennes (CRIC), basé dans le Nord-ouest du département, vous propose de voir le film Demain

Demain à Souvigné

Le film montre une dizaine d'initatives dans le monde, qui constituent des réponses aux grands enjeux environnementaux et sociaux, qu'il s'agisse d'agriculture, d'énergie, d'économie, d'éducation ou de gouvernance. Le film a obtenu le César 2016 du meilleur documentaire.

La projection du film sera suivie d'un débat sur les initiatives montrées dans le film, avec notamment Fabian Jaubertou, maraîcher bio à Bueil-en-Touraine et administrateur d'Alter'énergies. Il pourra présenter les activités d'InPACT 37.

Organisé par le CRIC, la Mairie de Souvigné et le Cré-sol.

Samedi 1er octobre à 18 h 30. Salle des fêtes de Souvigné. Entrée libre.


Rencontres nationales des agricultures à Fondettes - 21/10/2016

Inpact37

Cette année, nous avons la chance d'accueillir les Rencontres nationales des agricultures, tout près de Tours, au lycée agricole de Fondettes. Ce sont trois jours pour réunir les paysans et citoyens du réseau InPACT venus de toute la France. 

Rencontres nationales des agricultures 2016Ce sont trois jours pour travailler, produire des positions communes autour d'un mot d'ordre : "Manger, c'est d'un Commun !".

  • 2 tables-rondes et 6 ateliers : le programme des vendredi et samedi est destiné aux adhérents et salariés de notre réseau, sur inscription.
  • Un dimanche festif : lors de cette journée, nous inviterons le grand public à nous rejoindre. Le programme prévoit une restitution des travaux des jours précédents, des visites, des ateliers pour les enfants, un marché paysan, un village associatif, des conférences...

Organisé par InPACT avec la Confédération paysanne, Bio Centre, Nature & Progrès et de nombreux partenaires nationaux et régionaux.

Vendredi 21 et samedi 22 octobre : ateliers et tables rondes pour les adhérents de notre réseau. Dimanche 23 octobre : journée publique et festive sur l'agrocampus de Tours-Fondettes.


 

InPACT 37 - 2 carrefour du 11 novembre - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org