Pour une agriculture paysanne, biologique et durable...

...et une alimentation citoyenne et responsable

Brèves du réseau

Créer une activité paysanne, de l'idée au projet - Sixième !

ADEAR 37

La sixième édition de la formation S'installer en agriculture paysanne : de l'idée au projet se déroule en ce moment à l'ADEAR 37. Ce dispositif propose neuf journées collectives, de février à juin, sur autant de fermes tourangelles.Les futurs paysans vont à la rencontre des acteurs agricoles locaux. David Bourgueil nous raconte pourquoi il s'est inscrit à ce stage et ce qu'il en tire.

De_l_idee_au_projet_formation_ADEAR_37_Credit_Juliette_KrierDavid Bourgueil, 35 ans, souhaite revenir en Touraine après des études de géographie à Bordeaux. « Mon projet est d'être autonome, de créer quelque chose. J'ai d'abord pensé créer une entreprise de distribution de produits bio. », témoigne-t-il. Au fil de la réflexion, il rencontre des personnes qui lui parlent de la production. « Je me suis demandé pourquoi je n'y avais pas pensé plus tôt ! ». Aujourd'hui, il envisage de cultiver des plantes aromatiques. Il aimerait allier la production à une activité de transformation : huiles essentielles, hydrolats, herbes séchées. Et une commercialisation en circuits courts : « De mes grands-parents agriculteurs en Touraine et de mon parcours personnel, je garde un lien fort avec le développement durable, le territoire et les circuits courts. » explique-t-il.

David Bourgueil sait que son parcours sera long. L'année prochaine, il voudrait préparer un BTS agricole par correspondance et, en parallèle, mettre les mains dans la terre. Avant de s'engager dans cette année de formation technique, il veut d'abord être rassuré et vérifier que son projet est réaliste. « Avec "De l'idée au projet", on balaye tous les thèmes : les modes de production et l'agriculture biologique, la comptabilité, la commercialisation... Rencontrer les producteurs qui nous accueillent, c'est exactement ce pour quoi je suis venu. Cette formation me sert à éclaircir mes idées, à faire des choix ».

Le groupe a déjà fait étape chez Joël et Agnès Devijver, Jean-Luc Desplat, David Audiguet, Laetitia Desbarats et Sandrine Jumilus. Il sera bientôt chez Sébastien Beaury et Claire Proust, Vincent Phlippon et Claire Meslin.


Photo : Juliette Krier

 

 


Un réseau de fermes, plusieurs groupes

ADEAR 37

Quand InPACT 37 parle de "réseau de fermes", qu'est-ce que ça veut dire ? Le réseau de fermes est un outil de création de groupes thématiques ou locaux. Ces groupes permettent l'échange de pratiques entre agriculteurs pour progresser collectivement vers une agriculture plus durable. L'ADEAR 37 anime plusieurs de ces groupes et en crée de nouveaux.


réseau de fermesTout a commencé en 2009. Lors de sa création, InPACT 37 est allé à la rencontre des adhérents agriculteurs de ses trois associations fondatrices, en leur proposant un diagnostic agro-environnemental. Cette démarche systématique a permis de repérer les sujets technico-économiques sur lesquels nos adhérents souhaitent continuer d'innover. Les premières formations ont eu lieu, puis des rencontres thématiques régulières de groupes d'agriculteurs qui expérimentent ensemble et échangent sur leurs pratiques.

Aujourd'hui, ces groupes ont fait leurs preuves. Citons ceux que l'ADEAR 37 animent : un groupe d'une trentaine de producteurs de légumes en circuits courts se réunit tous les deux mois, pour une visite de ferme maraîchère et une discussion sur un thème choisi à l'avance ; un groupe semences paysannes expérimente la sélection de semences populations en blé, maïs et tournesol ; un groupe agroforesterie se réunit plus ponctuellement, généralement en hiver, pour des plantations ou des formations.

À l'écoute des besoins exprimés par ses adhérents, l'ADEAR 37 a créé deux nouveaux groupes en 2015 au sein du réseau de fermes : le premier est destiné aux apiculteurs qui souhaitent dimensionner leur activité professionnelle. Le deuxième réunit des éleveurs-fromagers en bovins, caprins et ovins. Leur point commun : pratiquer la transformation fermière. Un nouveau groupe est à l'étude sur les plantes aromatiques et médicinales. Chaque groupe du réseau de fermes est ouvert aux agriculteurs intéressés.


Les Rencontres nationales des agricultures à Tours

Inpact37

Du 21 au 23 octobre prochain, le réseau InPACT organise ses rencontres nationales, avec les syndicats et les acteurs des agricultures alternatives. Après Laval en 2012 et Dardilly en 2014, ces rencontres auront lieu à Fondettes, sur l'agro-campus.

Rencontres nationales des agricultures Crédit Terre de liensPour la troisième édition de ces rencontres bisannuelles, le thème retenu est l'alimentation. Ces trois jours d'ateliers sont destinés aux salariés et bénévoles de nos réseaux, mais aussi aux agriculteurs, aux professionnels, aux élus et au grand public de Touraine et de la région Centre-Val de Loire. Il s’agira d’un moment de production d’idées, d’information des publics et d’échanges avec l’ensemble des acteurs locaux de l’alimentation.

InPACT Centre coordonne l'organisation de l'événement. InPACT 37 et ses associations locales seront de la partie. Nous vous reparlerons bientôt des préparatifs et du programme.


Comment vos dons sont-ils répartis entre les associations d'InPACT 37 ?

Inpact37

En janvier, InPACT 37 lançait un appel à dons au nom de ses associations membres. Avec le soutien de nombre d'entre vous, d'AMAP et de Coop Nature, il a permis de réunir 10 900 €. Cette somme généreuse va maintenant être répartie entre les 5 associations du pôle. 

Comme annoncé dans notre campagne, le comité exécutif d'InPACT 37 -constitué des représentants mandatés par l'ADEAR 37, Alter'énergies, ATABLE et le GABBTO- s'est réuni pour décider de la répartition des dons. 5450 € seront affectés au budget 2016 d'InPACT 37. 1833 € seront reversés à chacune des trois associations-membres également touchées par la baisse du soutien du Conseil départemental : l'ADEAR 37, Alter'énergies, l'ADEAR 37. Les deux principaux postes de nos budgets associatifs sont les salaires des animateurs et le loyer des bureaux.

Il nous reste à dire merci à tous les donateurs. Nous les inviterons bientôt à une petite fête.

 

L'appel à dons du premier trimestre est maintenant cloturé. Il reste possible d'apporter votre soutien financier à InPACT 37 sur la page de l'association sur Hello Asso.

Faire un don


La charte des valeurs de l'agriculture biologique

GABBTO

La Fédération nationale des agriculteurs biologiques (FNAB) vient de publier sa charte nationale. Ce texte réaffirme les valeurs d'un développement cohérent, durable et solidaire de l’agriculture biologique, au-delà de la seule réglementation bio européenne. Le GABBTO, en tant qu'échelon départemental de la FNAB, a présenté les grandes lignes du projet de charte lors de sa récente assemblée générale. En voici le texte complet et officiellement adopté.

Dans son préambule, la charte des valeurs de la FNAB affirme que « l’agriculture biologique est une alternative [...] crédible et nécessaire vis-à-vis des problèmes environnementaux, climatiques, sociaux et économiques de plus en plus criants en France mais aussi dans le monde [...] En ce sens, l’agriculture biologique, au-delà des seules pratiques agrobiologiques contenues dans son cahier des charges, constitue un projet d’évolution profonde de l’organisation agro-alimentaire actuelle. » Le GABBTO se reconnaît dans ce projet de créer « une économie relocalisable et solidaire », qui contribue à une transition écologique de la société, une économie équitable dans les territoires et une société humaine et solidaire.


Lire le texte complet de la charte des valeurs de la FNAB


Soutenez la création d'une ferme bio et donnez du sens à votre épargne !

Ça se passe dans le Loir-et-Cher, tout près de la frontière avec l'Indre-et-Loire : Terre de Liens Centre vous propose de participer à l'acquisition de 11 hectares de terres, sur une ferme de 30 hectares situées à Couddes.

Loic Pierret Terre de liens CentreL'objectif de ce projet d'acquisition collective est triple : faciliter l'accès au foncier et l'installation de Loïc Pierret, jeune producteur de légumes bio ; préserver des terres agricoles en les sortant de la spéculation foncière ; préserver l'environnement en assurant l'exploitation de ces terres en agriculture biologique.

Ce sont en tout 41 000 € que Terre de liens doit réunir.

Pour en savoir plus sur le projet de Loïc Pierret et la ferme de La Fontaine à Couddes : Faites pousser une ferme


Pour souscrire  à une action d'une valeur de 103 euros, le site d'épargne solidaire de Terre de liens 


Les recettes d'ATABLE

ATABLE

Depuis quelques mois, l'équipe d'ATABLE travaille à un nouveau projet : publier un livre de cuisine pour manger bio et local en Touraine. Après quelques ateliers pour tester et photographier des recettes d'automne et d'hiver, les premières recettes sont prêtes. En attendant le livre, elles seront publiées sur le site d'ATABLE.

Potage potimarron et graines de coriandre CCBYSA ATABLEMéthode, patience et outils numériques participatifs : voici les trois ingrédients qui font la tenacité et la capacité de production de la petite équipe bénévole d'ATABLE.

Tout a commencé l'été dernier. L'équipe d'ATABLE a décidé du cahier des charges pour son futur livre de cuisine. Il devra être facile d'accès pour tous, beau pour donner envie de tester les recettes, bien organisé pour cuisiner de saison, et, bien entendu, il mettra en avant tout l'évantail des ingrédients issus de l'agriculture biologique tourangelle.

L'équipe a donc dressé une liste des ingrédients disponibles à chaque saison. Cette liste pourrait bientôt devenir un jour un joli calendrier, à détacher du livre et à coller sur votre frigo.

Et à coup de dimanches matins consacrés à cuisiner à plusieurs, à déguster et à photographier, les premières recettes sont bientôt prêtes pour la publication.

Cette semaine, découvrez sur le site d'ATABLE un potage au potimarron et graines de coriandre. A préparer en 15 minutes et sans mixer. Bon appétit.


Chercher du foncier pour s'installer - Offrir du foncier pour transmettre sa ferme

ADEAR 37

Le site d'InPACT 37 publie des petites annonces en rapport avec les activités agricoles et alimentaires en Touraine. Depuis la création du site, ce sont déjà plus de 200 annonces qui ont paru. Ces offres et demandes concernent en particulier les questions foncières : terres en location ou à l'achat, des fermes à reprendre.

Vous cherchez du foncier, des partenaires pour vous installer, vous souhaitez préparer la transmission de votre ferme en Touraine ? Et si vous commenciez par prendre contact avec l'ADEAR 37 ? Notre association accueille et accompagne gratuitement les personnes qui souhaitent devenir agriculteur et les paysans qui envisagent de transmettre à un jeune. Un entretien téléphonique ou un rendez-vous individuel peut vous aider à mieux formuler votre demande ou votre offre de foncier.

Votre projet est clair et prêt à démarrer ? C'est le moment de diffuser largement votre annonce. Le site et la lettre d'information d'InPACT 37 sont conçus pour vous y aider. Et pour maximiser vos chances, pensez aussi à publier votre annonce sur d'autres supports : le site d'InPACT Centre, le site de Terre de liens, le "répertoire départ installation" (RDI), les sites d'annonces privés... Nous venons de lister ces autres adresses sur notre site les supports pertinents.

Déposer une annonce foncière sur le site d'InPACT 37 et sur le site d'InPACT Centre.


Soutien à l'agriculture biologique et paysanne : ping-pong entre la Région et le Département

Inpact37

Qui financera le développement de l'agriculture biologique et paysanne en Touraine au deuxième semestre ? "Pas moi", nous dit le Département. Silence radio à la Région.

Le Conseil départemental d'Indre-et-Loire nous l'a annoncé en octobre dernier : la réforme territoriale l'autorise à se dédire du soutien tri-annuel voté quelques mois plus tôt pour le développement de l'agriculture biologique et des circuits courts dans notre département. Concrètement, l'aide du conseil départemental à nos associations risque de s'arrêter en juin 2016, ce qui priverait nos associations de 120 000 euros par an.

 

"Réforme territoriale" ? À partir de janvier 2017, la Région sera le seul niveau de collectivité territoriale à pouvoir agir en matière de développement économique. La Région a un an pour fixer les règles du jeu, y compris sur le financement des associations locales dans le secteur agricole. Elle pourra choisir de soutenir directement les acteurs de proximité ou déléguer ce rôle à d'autres collectivités locales. Les discussions sont en cours, à travers la conception d'un nouveau schéma de développement économique, le SRDEII. Face au désengagement du département dès 2016, InPACT Centre et InPACT 37 demandent à la région Centre-Val de Loire de prendre conscience de l'urgence dans laquelle se trouvent nos associations et d'assurer le relais du Département dès maintenant. Depuis octobre 2015, nos interlocuteurs se renvoient la balle. Le nouveau vice-président en charge de l'agriculture, désigné début janvier, devrait nous recevoir début avril.


Non à la fin programmée des aides bio !

GABBTO

Sur fond de crise agricole et alors que les organisations professionnelles et l’Etat s’étaient engagés dans un programme ambitieux de développement de l’AB, les aides à la conversion et au maintien en agriculture biologique sont gravement menacées.

En région Centre-Val de Loire, les aides programmées pour la période 2015-2020 sont d’ores et déjà épuisées.

Pourquoi ? Parce qu’un nombre croissant d’agriculteurs souhaite passer à l’agriculture biologique et que ce mouvement a été largement sous-estimé. Les pouvoirs publics doivent soutenir cette perspective d’avenir dans une logique économiquement et écologiquement responsable. Sur un marché intérieur en croissance de 10% par an, les milliers d’exploitants qui veulent passer à la bio doivent – sans exception – être soutenus et accompagnés dans leur projet de conversion.

Le Conseil régional Centre-Val de Loire doit prendre les mesures nécessaires pour que tous les agriculteurs qui souhaitent passer en agriculture biologique bénéficient des aides à la conversion et que les aides au maintien, qui rémunèrent les services environnementaux rendus par la bio, soient accessibles partout et pour tous sans limitation de durée. Alors que la demande des consommateurs pour des produits bio ne cesse de progresser, les pouvoirs publics doivent saisir l’opportunité de soutenir les approvisionnements et les filières françaises.

Lire le communiqué de presse complet de la FNAB, de l'APCA et de Synabio qui interpellent le Ministre de l'Agriculture et les présidents des nouveaux conseils régionaux. 

Pour répondre aux nombreuses questions des agriculteurs, le GABBTO organise deux journées de formation sur les aides publiques mobilisables pour l'agriculture biologique, le 14 avril à Chambray-lès-Tours, puis le 19 avril à Sainte-Maure.


Evènements

Fermes usines - Soirée CNP à Tours - 19/05/2016

Inpact37

Une soirée au Cinéma national populaire (CNP) de Tours est consacrée aux fermes usines et à l'industrialisation de l'élevage.

 Affiche les fermes usines tous victimes
Après le film Elevage intensif : attention danger de Frédérique Mergey (2014 – France – 52’), le débat verra intervenir Elodie Vieille-Blanchard, présidente de l’Association végétarienne de France (AVF), et Hervé Bedouet de l’Association Restons Fermes.

Jeudi 19 mai à 20 h, au cinéma Studios de Tours.

Organisé par le CNP, l'AVF et Restons fermes !


Printemps bio - 22/05/2016

GABBTO

Le Printemps bio, organisé par Bio Centre et les GAB de la région Centre, vous propose de rencontrer les acteurs des filières bio. Dégustations de produits bio locaux, visites de fermes, marchés de producteurs, ateliers constituent le programme. Voici un zoom sur le programme d'Indre-et-Loire.


Printemps bio 2016 Indre et Loire

  • Dimanche 22 mai, marché bio organisé par l'AMAP La Riche en bio, au prieuré de Saint-Cosme à la Riche

 

  • Dimanche 5 juin, petite restauration bio et locale au parc de la Gloriette à Tours, par l'association Kalika
  • Vendredi 10 et samedi 11 juin, dégustations des biscuits de Nathisserie dans le magasin Coop Nature à Tours

 

  • Samedi 11 juin, marché de producteurs bio, visite de la ferme, atelier culinaire et repas à la Petite fève à La Saulaie, Fondettes

 

  • Dimanche 12 juin, portes ouvertes et marché bio à la ferme de la Thibaudière à Courcoué

Tout le programme du Printemps Bio en couleurs et en téléchargement sur le site de Bio Centre


Film Demain à Neuvy-le-roi - 27/05/2016

Inpact37

Le documentaire Demain, réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent sera le 27 mai sur les écrans de Neuvy.

Demain Bande annonceSuite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent partent avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils rencontrent les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation.

Après le film, Jacques Thibault, co-président d'InPACT 37 et Fabian Jaubertou d'Alter'énergies participeront au débat. Ils seront aux côtés de représentants de La Ruche qui dit Oui, de l'AMAP de Bueil-en-Touraine, de la Chambre d'agriculture et de l'association Qualité de vie en Gâtine-Choisilles et Pays de Racan.

 

Vendredi 27 mai à 20 h 30. Salle Armand Moisant à Neuvy-le-Roi. Tarifs d'entrée : + de 16 ans : 6 € ; - de 16 ans : 5 € ; - de 14 ans : 4 €

Dans le cadre d'un cycle d'animations "développement durable" de la Commune de Neuvy-le-Roi.


Bio jours de Bourgueil - 05/06/2016

50 vignerons bio du Val de Loire vous invitent à déguster leurs vins.

 Bio Jours de Bourgueil 2016

Une navette permet de rejoindre gratuitement l'abbaye, le dimanche, depuis la gare de Port Boulet.

À noter, la veille, le samedi 4 juin : la Bourgueillothérapie associe un happening artistique collectif et la dégustation avec quinze vignerons de Bourgueil.

Les bios jours, dimanche 5 juin, de 10 h à 18 h, à l'abbaye de Bourgueil. Entrée 5 €, verre à dégustation compris

Renseignements : Vins de Bourgueil | 02 47 97 92 20 | contact@vin-bourgueil.com



Café installation-transmission : devenir paysan, combien faut-il investir ? - 20/06/2016

ADEAR 37

Vous avez un projet de créer une activité agricole, comme accéder au foncier? Acheter, louer, comment, quelles conséquences ?

Vous souhaitez transmettre votre exploitation, comment rendre accessible votre outil de travail ?

  • réduire l’investissement avec Terre de Liens
  • louer des terres à une collectivité locale
  • s'organiser à plusieurs pour acheter
  • transmettre à un collectif de jeunes

Projection d'un film de 30 mn puis échanges autour de différents témoignages et interventions
Grillades partagées en fin de soirée

Lundi 20 juin à 18 h, à La Barre à Mettray.


 

InPACT 37 - 2 carrefour du 11 novembre - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org