Pour une agriculture paysanne, biologique et durable...

...et une alimentation citoyenne et responsable

Brèves du réseau

Reprendre sa terre en main

Inpact37

C'est au détour d'un café installation proposé par l'ADEAR 37, autrement dit un temps de rencontre entre porteurs de projet agricoles pour échanger sur leurs idées et leurs motivations, que Damien Mansion a capté la belle énergie qui se dégage de ces hommes et ces femmes qui souhaitent vivre du travail de la terre.

De cet élan, il a eu envie d'en faire un film, d'abord sous le titre « Label énergies locales », puis désormais « La conquête du partage ». Il y déroule les histoires de Clara à la ferme de la Petite fève, de Sylvain, Jeanne et Guillaume, les Bio de l'Isle, et de Frédéric, Fabien et Philippe au Biotope. Tous sont installés à proximité de la ville de Tours. Ils ne sont pas issus de familles d'agriculteurs et pourtant les voilà aujourd'hui penchés au quotidien sur leurs rangs de poireaux, sur des échelles pour installer des serres, ou en train de porter des cagettes de petits pois.

Vous l'aurez compris, tous sont maraîchers et ce sont leurs parcours, les obstacles et les leviers qu'ils ont rencontrés qui font l'objet de ce film à l'approche documentaire sensible. Dans une proximité discrète avec ces nouveaux paysans, le réalisateur a choisi d'envisager ces choix de vie comme des conquêtes. Celles d'un territoire à se réapproprier, d'un lien au vivant à reconstruire et simplement d'un environnement à habiter pleinement.

L'avant-première est en pleine préparation : rendez-vous avec de nombreuses associations au cinéma CGR de Tours Centre le jeudi 19 avril prochain à partir de 18h30, projection prévue à 20h.

Avec le soutien du Conseil régional du Centre-Val de Loire et d'InPACT 37.

Réserver votre place en ligne sur le site du CGR Tours Centre


Comment convertir sa ferme en bio ?

Inpact37

En direct de la ferme de la Paternelle à Mettray, trois paysans d'Indre-et-Loire se sont retrouvés derrière les micros de Dorothée Briand pour évoquer un moment de transition important dans la vie d'une ferme : celui où elle passe d'une agriculture dite conventionnelle à une agriculture biologique certifiée.

Bruno Dechêne est éleveur dans le Sud Touraine, il cultive des céréales pour ses 85 vaches laitières. Sa ferme a été convertie à l'agriculture biologique en 2009. Quelques discussions avec des collègues et une prise de contact avec le GABBTO plus tard, il saute le pas alors que peu de chiffres sur les résultats sont disponibles à l'époque. Il le confie : la production baisse de 20 à 30 % mais cette perte est compensée par une meilleure valorisation du produit.

Les 130 hectares de la ferme des parents de Cyrille Derieux étaient cultivés de façon très mécanisée jusque l'année dernière. C'est pour répondre à un besoin éthique que ce céréalier d'une trentaine d'années s'est lancé dans l'aventure du bio depuis avril 2017.

Enfin, Julien Davaze s'est installé à la Paternelle avec un bail de 25 ans. Traitée jusqu'ici selon les principes d'une agriculture conventionnelle, la ferme sera engagée dans la démarche dès le mois de mai 2018 pour une durée de trois ans. Tous trois échangent sur leurs préoccupations en terme de santé, démarches administratives, possibilités d'accompagnement et aides à la conversion.

(Ré)écouter l'émission « De bouches à oreilles »


Préparer son installation agricole

ADEAR 37

Existant depuis quelques années dans les réseaux des ADEAR de l'Ouest de la France, le dispositif « Paysan créatif » a été lancé en région Centre-Val de Loire en 2017.

Fortement soutenu par l'Union européenne, il permet une installation en douceur : stagiaire de la formation professionnelle chez un paysan pendant un an, le porteur de projet se confronte aux réalités de son futur métier.

Dimensionner son projet, affirmer ses choix et se préparer à travailler de façon autonome font partie des axes de la formation. Six sessions de deux journées, itinérantes sur la région Centre, invitent les futurs paysans à se retrouver pour creuser des aspects essentiels de leur installation : le statut juridique, les circuits de commercialisation, la communication, le budget prévisionnel, etc. Ils bénéficient du soutien d'un groupe d'appui local (paysan accueillant, référent/tuteur, autres paysans ou citoyens intéressés par le projet), animé par l'animateur.trice départemental.e de l'ADEAR.

Le 21 février dernier à la ferme de la Brosse à Perrusson, Jeanne Cornuet et Camille Beau ont accueilli François Bonneau, président du Conseil régional. Le temps d'une matinée coordonnée par l'ARDEAR, deux « promos » de paysans créatifs sont venues témoigner de leurs expériences. Pour les uns, c'est « l'occasion de voir si on va pouvoir s'entendre entre futurs associés », pour les autres « le stage permet de voir la vie de la ferme sur le cycle d'une année entière ». Tous s'accordent à qualifier ce dispositif de « coup d'accélérateur » à leur projet. Et ce sont les cédants qui s'avouent soulagés de trouver des successeurs.

Lire l'article de la Nouvelle République


Evènements

Printemps d'InPACT - 18/05/2018

Inpact37

InPACT national fait sa prise de terre !

 

Les associations du p√īle InPACT invitent administrateur.trice.s, salari√©.e.s et citoyen.ne.s √† se retrouver pour un programme festif autour de leurs valeurs : conf√©rences, ateliers, concerts, visites de fermes ou jeux, il y en aura pour tous les go√Ľts !

18, 19 et 20 mai, Ferme de la Basse Cour à Gommerville, en Eure-et-Loir.

Découvrir le programme


Apéro citoyen : Regards photographiques sur le monde paysan - 22/05/2018

Inpact37

Une mara√ģch√®re travaille dans une serre en Touraine, tandis qu'un √©leveur du Loir-et-Cher r√©pare les cl√ītures autour des marais qui accueillent ses vaches. Derri√®re l'objectif des photographes, c'est la mise en perspective d'une agriculture √† taille humaine qui se dessine. InPACT 37 vous propose de rencontrer et d'√©changer avec les documentaristes lors de ce nouvel ap√©ro citoyen, organis√© pour la premi√®re fois dans la grande salle du Temps Machine.

En partenariat avec l'Asso, l'IEHCA et Lire au jardin.

Mardi 22 mai à 18h30, au Temps Machine, parvis Miles Davis à Joué-lès-Tours (37)

Gratuit, sur inscription : ICI


Apéro paysan : Travailler à plusieurs sur la ferme - 24/05/2018

ADEAR 37

Vous souhaitez vous installer, mais pas tout seul ?

L'ADEAR 37 vous propose un temps pour : 

- rencontrer d'autres personnes qui cherchent aussi de futurs associé(e)s, 

- entendre le témoignage de jeunes installés qui ont fait le choix de travailler en collectif. 

Jeudi 24 mai de 18h à 20h à la ferme de Belêtre, à Dolus le Sec (37).


 

InPACT 37 - 8 allée des rossignols - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org