Pour une agriculture paysanne, biologique et durable...

...et une alimentation citoyenne et responsable

Brèves du réseau

Les élections professionnelles agricoles : l'heure des résultats

Inpact37

Les élections professionnelles des Chambres d’agriculture ont eu lieu en janvier 2019. Les résultats ont été annoncés il y a quelques jours.

Les taux de participation en Indre-et-Loire sont peu importants : 46.39% dans le collège exploitants, 33.42% dans le collège retraités, et chez les salariés d'exploitations 10.77%, salariés d'organismes agricoles 19.38%.

Dans le collège expoitants: la Confédération paysanne de Touraine a obtenu 15.51% des votes (1 siège), soit 2,44% de plus qu'en 2013, l'UDSEA 50.33% (-2,94%) (14 sièges), la Coordination rurale gagne 0.5% de 33.66% à 34.16% (3 sièges).

Dans le collège retraités : la Conf' perd 1.14%, de 17.67% à 16.53% en 2019 (pas de siège), l'UD perd 9.27%, de 52.63% à 43.36% (le seul siège), la CR gagne 10.41%, de 29.70% à 40.11% (pas de siège).

Salariés d'exploitations : CFTC 2 sièges, CFDT 1 siège, CGT pas de siège.

Salariés d'organismes agricoles : CFDT 2 sièges, CGC 1 siège, CGT pas de siège.

Voter a une incidence sur la vie de chaque agriculteur.trice, même s’il ne fréquente pas les Chambres. Si un syndicat à vocation générale agricole (FNSEA-JA, Coordination rurale, Confédération paysanne, Modef) recueille plus de 10 % de votes dans le collège exploitant aux élections des Chambres d’agriculture, il obtient un droit à siéger dans des instances essentielles dans la vie des paysans et au sein desquelles l’approche peut être très différente d’un syndicat à l’autre :

- Les commissions départementales d’orientation de l’agriculture (CDOA) qui donnent leur avis sur les projets d’installation des futurs agriculteurs et les aides DJA, les demandes individuelles d’agrandissement des exploitations, les demandes d’autorisation d’exploiter,

- Les comités techniques SAFER pour la vente des terres agricoles,

- Les tribunaux des baux ruraux qui tranchent en cas de problèmes de fermage,

- Le fonds Vivea qui permet aux paysans de se former.

Les syndicats ont un rôle très important dans le monde agricole : ce sont eux qui ont le pouvoir d’en dessiner les contours ! Chaque paysan.ne inscrit.e sur les listes électorales est invité.e à voter, pour une Chambre d'agriculture enfin plurielle, à l'image de la diversité de notre agriculture.

(Source du texte : FADEAR)


La commune de Huismes recherche son.sa maraîcher.e AB

Inpact37

La commune de Huismes, 1500 habitants, située à 8 km au nord de Chinon et à 45 km de Tours, a la volonté de favoriser l'implantation de nouveaux agriculteurs sur son territoire, et en particulier d'un.e maraîcher.e en agriculture biologique. 

Une dizaine d’hectares en friche pourront accueillir un ou plusieurs porteur.se.s de projet en fonction du ou des projets, au sein d'une même structure ou de plusieurs entités différentes. Il est envisageable de diversifier la production avec un petit élevage avicole, de l'arboriculture, des petits fruits, etc. D'anciennes cressonnières sont présentes sur la commune et peuvent être envisagées en diversification de production.

Une visite collective des lieux est prévue le lundi 4 mars à 10h.

Pour plus d’informations cliquez ICI.

Pour vous inscrire à la visite collective, merci d'envoyer votre manifestation d’intérêt à sarah.da.petitot@inpact37.org avant le 1er mars.


Transmettre sa ferme en Sud Touraine

ADEAR 37

Le jeudi 13 décembre 2018 ont eu lieu les Ateliers de la transmission au foyer rural de Ligueil.

Ils sont le fruit d’un travail préparatoire collaboratif entre l’ADEAR 37, la Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire et la Communauté de communes Loches Sud Touraine. Toute personne concernée par la transmission des fermes et leur reprise était la bienvenue lors de cette journée d’échanges. L’objectif de la rencontre était clair : à partir de situations réelles et anonymes, les participants ont dû travailler à la résolution des problèmes évoqués.

C’est le psycho-sociologue Dominique Lataste qui a accompagné les trois groupes d’une vingtaine de personnes. Ainsi, agriculteurs, porteurs de projet, élus ou salariés de collectivités et de structures locales  se sont retrouvés à plancher sur ces exercices ensemble. Un cas-type, un questionnaire court à compléter seul.e, puis un temps de mise en commun avec tous les membres du groupe ont permis d’orienter les discussions. Dès les premières minutes, un paysan réagit : « Le fils est trop jeune pour s’engager, je ne comprends pas l’attitude des parents ! ». Les uns évoquent un choc des générations, des difficultés à communiquer au sein de la famille et un manque de confiance de la part du père et de la mère. Ils ont fait le choix de céder leurs terres aux voisins, en raison de la volonté du jeune homme de prendre le temps d’aller vivre une expérience professionnelle dans un autre département avant de concrétiser la reprise familiale.

Quels outils proposent les participants ? Mieux anticiper la cession par exemple, se poser la question quatre ou cinq ans avant le départ en retraite. Un autre agriculteur se fait plus compatissant envers les parents : «  Dans notre métier, il y a un lien charnel à la terre, ils n’ont qu’un scénario en tête et veulent que leur fils le reproduise durant 30 ou 40 ans à son tour ». La parole se libère et il faut laisser de l’espace à chacun pour s’exprimer sur ce sujet toujours sensible : « J’ai l’impression d’être à l’école aujourd’hui », entend-on au détour d’une restitution.

Tous sont d’accord sur la nécessité de parler et surtout de se faire accompagner : il faut une personne extérieure avec des compétences en matière de psychologie pour favoriser un dénouement apaisé. Il faut aussi apprendre à s’avouer ses peurs et répondre à la question formulée par un paysan : « Quand je suis né dans la ferme que je vais bientôt transmettre, comment je me reconstruis et me refais une vie après ça ? ». Une vingtaine de participants se sont manifestés pour poursuivre ce travail de réflexion à l'issue des Ateliers.

Vous avez le projet de transmettre votre ferme ? Contactez Gabrielle Bordes, animatrice transmission de l'ADEAR 37 : gabrielle.bordes@adear37.org / 09 66 89 52 16.


Porteurs de projet : comment financer vos formations ?

ADEAR 37



Malgré la mobilisation des associations agricoles d’InPACT national (ADEAR, AFOCG, Atelier paysan…) et de la Confédération paysanne, des évolutions récentes remettent en cause le financement par le fonds VIVEA
des formations à destination des porteurs de projet. Parce que la formation en amont de l’installation apparaît indispensable, l’ADEAR 37 vous propose quelques pistes pour que vous puissiez continuer à vous former pour vous installer en agriculture paysanne. Contactez-nous si vous avez des questions, nous ferons au mieux pour vous aider : ADEAR 37 > contact@adear37.org / 09 66 89 52 16.

Consulter le communiqué de l’ADEAR 37 et de la Confédération paysanne


Evènements

Grand débat national : "Et la bio dans tout ça ?" - 27/02/2019

GABBTO

Le GABBTO organise une réunion d'initiative locale pour donner la parole aux citoyens d'Indre-et-Loire, tant producteurs que consommateurs, afin qu'ils s'expriment sur les moyens engagés pour le développement de l'agriculture biologique.

Tandis que les agriculteurs bio veillent à mettre en œuvre des pratiques répondant aux enjeux environnementaux et aux attentes de la société, les politiques mises en place ne semblent pas correspondre aux véritables besoins de la filière. Prenons le temps d'un débat pour discuter des acquis et des marges de progrès. Les propositions issues de cette rencontre seront transmises au gouvernement selon les modalités officielles.

Merci de confirmer votre participation : s'inscrire

Événement organisé en partenariat avec InPACT 37.

Mercredi 27 février à 18h30, Salle des Arcades, 1 route de Tours à Manthelan.


Les prochaines projections de "La conquĂŞte du partage" - 01/03/2019

Inpact37

Des maraîchers s’installent en agriculture biologique dans l'agglomération de Tours.


Alors que les terres agricoles disparaissent au profit d'une urbanisation croissante, ces nouveaux "conquérants" défrichent des territoires où les légumes poussent dans l'échange et la proximité ; avec la terre d'abord, et entre ceux qui les cultivent et ceux qui les mangent.

Film réalisé par Damien Mansion, avec les maraîchers et maraîchères du Biotope, Les Bio de l'Isle et La Petite Fève.

- Vendredi 1er mars : Athée sur Cher (37) à 18h30. Par l'association des Coquelicots
- Mercredi 13 mars : Nazelles-NĂ©gron (37), Centre socio-culturel, avenue des Courvoyeurs Ă  20h.
- Vendredi 15 mars : La Chapelle-Vicontesse (41), Salle communale Ă  20h.
- Mardi 26 mars : Le Mans (72), Cinéma Les cinéastes à 20h.
Avec le soutien du Conseil régional du Centre et InPACT 37.


Assemblée générale de Nature & Progrès Touraine - 02/03/2019

Le groupe Nature & Progrès Touraine vous invite à son Assemblée générale ordinaire.

Nous vous y attendons pour dresser un bilan de l'année et un planning pour celle à venir.

Nous partagerons un goûter, sorti des sacs, pendant l'Assemblée, la salle devant être rendue à 19h au plus tard.

Merci de nous prévenir de votre présence (par e-mail : natureetprogrestouraine@riseup.net) et, le cas échéant, de prendre avec vous de quoi vous asseoir (chaise, tabouret, fauteuil...)

Au plaisir de vous y voir !

Le groupe N&P Touraine

Samedi 2 mars, 14h Ă  la Morinerie - porte D, 25 rue de la Morinerie Ă  Saint-Pierre-des-Corps.


Assemblée générale de l'ADEAR 37 - 05/03/2019

ADEAR 37

Au programme :

9h-10h : Accueil sous forme de petit déjeuner partagé (apportez vos pains, confitures etrillettes, nous fournissons café, thé et jus de pomme)

10h-14h : Assemblée générale, avec :

  • Bilans des activitĂ©s et financier, bilan moral
  • PrĂ©sentation d’une première version du plan d’action stratĂ©gique 2019-2022 et du budget prĂ©visionnel 2019
  • Discussions en groupes pour finaliser le plan d’action :
  1. Semences paysannes : quelques paysan.nes sont mobilisé.es sur ces axes, desfinancements sont disponibles… mais quelle ampleur voulons-nous donner autravail engagé ?
  2. Restauration collective, transformation, commercialisation : quels besoins desadhérent.es ? Quels besoins sur le territoire ? Quelles réponses de l’ADEAR ?
  3. L’agriculture paysanne comme outil de communication et de cohésion : commentvaloriser l’agriculture paysanne auprès des consommateurs et comment le mettre en pratique entre paysan.nes par des projets de territoire ?
  • Restitution des ateliers et discussions en plĂ©nière
  • Validation du plan stratĂ©gique 2019 et Ă©lection du conseil d’administration

14 h : Clôture et repas partagé tiré du sac.

Mardi 5 mars 2019, Mairie de Truyes (28, rue du Clocher).


Assemblée générale du GABBTO - 19/03/2019

GABBTO

Plus d'informations Ă  venir !


Apéro citoyen : "Au supermarché, quel bio derrière le code-barres ?" - 26/03/2019

Inpact37

Manger bio, un peu ou passionnément, ce n’est plus si rare !

Alors que de plus en plus de consommateurs se tournent vers une alimentation biologique, les produits labellisés ne se trouvent plus uniquement dans des magasins spécialisés. Même les marques de l'agro-industrie s'y mettent et viennent remplir les étagères de la grande distribution ! Mais ce bio au supermarché, qu’est-ce que c’est ? Comment est-il produit ? Quel est le lien au producteur, à la saison, au territoire ?

Organisé par InPACT 37, en partenariat avec l'IEHCA et la librairie Lire au Jardin. Le pôle associatif travaille au développement de l'agriculture paysanne et biologique en Touraine et crée des occasions de rencontres entre les citoyens d'Indre-et-Loire et les acteurs du monde paysan local.

Mardi 26 mars 2019, 18h30. Lieu sur Tours, à définir.

Gratuit sur réservation : contact@inpact37.org


Portes ouvertes "De ferme en ferme" - 27/04/2019

Alter'énergies

Près d'une vingtaine de fermes ayant fait le choix de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement ouvriront leurs portes le temps d'un week-end.

L'opération nationale aura lieu les samedi 27 et dimanche 28 avril 2019. Elle a pour vocation de mettre en valeur des fermes engagées dans une agriculture durable. Vous pourrez découvrir tous types de productions : maraîchage, élevage, viticulture, etc. Des animations sont prévues pour découvrir le quotidien de ces paysans et paysannes et de leur lieu de travail.

En Touraine, cette initiative est portée par l'association Alter'énergies.

Samedi 27 et dimanche 28 avril 2019, dans une vingtaine de fermes d'Indre-et-Loire. En accès libre et gratuit.

Les circuits proposés cette année seront communiqués très prochainement !


 

InPACT 37 - 8 allée des rossignols - 37170 Chambray-lès-Tours - Tél. 02 47 86 39 25 - contact@inpact37.org